Le participe passé employé avec l’auxiliaire « AVOIR »

RÈGLES GÉNÉRALES

Le participe passé employé avec l’auxiliaire « AVOIR » ne s’accorde jamais avec le sujet du verbe.

  • Ex : le directeur a parlé ; la directrice a parlé
  • Il a annoncé ; elle a annoncé

Avec l’auxiliaire « AVOIR », le participe passé s’accorde normalement avec le complément d’objet direct seulement si celui-ci est placé devant le verbe.

Pour retrouver le complément d’objet direct (brièvement appelé COD), il suffit de se poser la question « qui ? » ou « quoi ? » après l’action.

Exemple 1 : « Le maki a mangé la banane ».

‘Le maki a mangé quoi ?’ réponse : « la banane » -> man ne s’accorde pas tout simplement parce que le COD est placé après le participe passé.

Exemple 2 : « La banane  que le maki a mangée était mûre » .

‘Le maki a mangé quoi ?’ réponse : « la banane » ->  mangée s’accorde avec le COD banane (au féminin et au singulier) car il est placé devant le verbe dans la phrase, donc le participe passé s’accorde avec ce COD (au féminin singulier).

Par conséquent, le participe passé d’un verbe intransitif reste toujours invariable (un verbe intransitif n’a pas de COD).

Il en va de même pour un verbe impersonnel qui est toujours invariable (un verbe impersonnel n’a pas non plus de COD).

Lorsque le COD est un infinitif, ou bien une proposition infinitive, le participe passé reste alors toujours invariable.

Exemple 1 : ‘Tels sont les propos qu’elle a entendu dire.’ 

Elle a entendu quoi ?’ réponse : ‘dire des choses’ «  entendu » est invariable parce que le COD ‘dire les choses’ est une proposition infinitive.

 Exemple 2 : Les pluies qu’il y a eu, provoquèrent des inondations.

« Eu », impersonnel, n’a aucun COD, et reste donc invariable.

Quand COD placé devant

ACCORD

Quand COD placé après/proposition infinitive

PAS D’ACCORD

Quand Aucun COD

INVARIABLE

Choisissez la forme correcte.

  1. Le cyclone a (détruit) (détruite) (détruits) toutes les cases de la commune, sauf celle-ci.
  2. Ces vieilles barges nous ont beaucoup (servi) (servis) (servies).
  3. Ces jolies mangues, je les ai (achetée) (acheté) (achetées) (achetés) au marché de COCONI.
  4. Nous avons (fait) (faits) (faites) des efforts.
  5. Les dangers qu’il a (courus) (couru) (courues) lui donnent des sueurs froides !
  6. Ils avaient (prévu) (prévue) (prévues) toutes les grèves de l’année dernière.
  7. Ils n’ont jamais (douté) (doutées) (doutés) de notre réussite.
  8. Le maître d’hôtel a (servis) (servi) les convives avec beaucoup de gentillesse.
  9. Tous ces ennuis, je les avais (prévu) (prévus) prévues) depuis longtemps.
  10. Les efforts que nous avions (faites) (faits) (fait) furent inutiles !

EXERCICE

LE PARTICIPE PASSÉ EMPLOYÉ AVEC L’AUXILIAIRE « AVOIR »

Choisissez la forme correcte.
Départ
Félicitation - vous avez complété LE PARTICIPE PASSÉ EMPLOYÉ AVEC L’AUXILIAIRE « AVOIR ». Vous avez obtenu %%SCORE%% sur %%TOTAL%%. Votre performance a été évaluée à %%RATING%%
Vos réponses sont surlignées ci-dessous.
Retour
Les questions en gris sont complétées.
12345
678910
Fin
Retour

Vous aimez cet article ?

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Bouge-Toi Mayotte

Bouge-Toi Mayotte

laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :